Vous êtes une école

Le Parcours du Cœur Scolaires trouve sa place dans toutes les écoles, qu’elles soient rurales ou citadines. Dans la vôtre aussi !

Un Parcours du Cœur Scolaires, illustre comment...

Organiser un Parcours

Un engagement de la communauté éducative

Le Parcours du Cœur, s’il est exploité sur l’année scolaire, contribue à une éducation à la responsabilité et à la santé. Il constitue aussi un levier pour permettre aux parents d’élèves de s’engager efficacement aux côtés des enseignants. Chacun peut être à l’origine d’un Parcours du Cœur dans son école ou celle de ses enfants !

Le Conseiller Pédagogique de Circonscription pourra mener différentes démarches auprès des enseignants et des équipes d’école : communiquer pour sensibiliser et convaincre, rassurer en montrant la pertinence et la cohérence de l’action au regard des attentes institutionnelles, accompagner tout au long de l’année et aider, fédérer ce qui existe, créer des partenariats, valoriser et faire connaître ce qui se fait.

Querenaing, Ecole Georges Pamart

Montdidier

Un projet interdisciplinaire

Il s’agit de faire du Parcours du Cœur un projet interdisciplinaire et l’inscrire dans une vision pédagogique.

Il s’appuie sur les enseignements de l’école maternelle et du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, tout en contribuant à l’acquisition de valeurs. Ce projet se met en œuvre sur l’année scolaire et peut servir de fil directeur à certains apprentissages en EPS, mais aussi participer au module 
« apprendre à porter secours », tout en visant des domaines d’apprentissage présentés ultérieurement.

La démarche pédagogique qui va donner du sens aux apprentissages souhaités est celle de la pédagogie du projet. Le jour « J » du Parcours du Cœur représente un aboutissement très médiatique de ce projet. Cette journée prendra alors tout son sens pour les élèves. L’exigence qui sous-tend le projet Parcours du Cœur est de 
« garantir la réussite de tous les élèves au sein d’une école juste pour TOUS et EXIGENTE pour chacun ».

Une démarche pédagogique

Elle doit permettre aux élèves :

  • D’agir. Par exemple en organisant une séance de motricité chaque jour avec verbalisation systématique en classe en amont et en aval de l’action motrice. C’est l’occasion de faire percevoir aux élèves l’intérêt de bouger et de prendre soin de soi. Agir signifie pour l’élève prendre des initiatives, essayer, faire, voire recommencer.
  • De réussir en allant au bout de l’intention, en répondant de manière satisfaisante à une consigne.
  • De comprendre, ce qui suppose une prise de distance, une prise de conscience. C’est dans cette démarche de réflexion que se construit la posture d’élève. C’est donc dans les temps de verbalisation attendus en amont et en aval des séances de motricité que l’enseignant va introduire des connaissances liées à l’éducation à la santé auprès des très jeunes élèves. L’évaluation des enseignements autour du « petit déjeuner » en maternelle est parlante. Dès 4 ans, il est possible d’aborder le sujet de façon constructive et exigeante.

 

Recquignies, Ecole du Hameau Rocq

La mise en œuvre du projet

Elle nécessite d’exploiter et de mettre en relation 5 domaines d’apprentissage :

« Les enfants et les enseignants se sont fortement engagés dans l'action et tout le monde a vécu un très beau moment partagé »

Ecole Notre Dame Sainte Marie de Saint-Omer
Voir la vidéo

« J’ai été surprise par la convivialité de l'événement et la manière dont les enfants l'ont apprécié. »

Ecoles Daudet et Louise de Bettignies Faches-Thumesnil
Voir la vidéo

« Un partenariat entre la Ville, l'IFSI du CHU de Lille et les conseillers pédagogiques de circonscription de l'Education nationale »

Valentin Martin adjoint au maire de Lille en charge du développement du sport scolaire et périscolaire
Voir la vidéo

« En tant que représentant de l'UGSEL pour le diocèse de Cambrai, j’impulse aussi une dynamique en faveur de l'activité physique pour les 57 écoles du diocèse. »

Ecole Sainte Anne, Sebourg
Voir la vidéo

La démarche dite « QQOCCP »

Liesse-Notre-Dame, école des Marais

Elle permet de bien penser l’articulation entre les programmes et les enjeux de l’action Parcours du Cœur, avec la vie des écoles et le respect des exigences sécuritaires et institutionnelles.

QUOI ? Quelle est la nature de l’événement ? Quel est son programme, sa durée ?
QUI ? Qui est à l’origine du projet et quelle est la cible visée ?
OÙ ? Quel lieu ? Quel périmètre ? Quel cycle ?
QUAND ? Date de début officiel et de fin. Penser à regarder les autres événements déjà existants dans la vie de l’école, dans le secteur géographique, dans la circonscription, au collège de secteur.

COMMENT ? Quelle forme prendra l’événement ? Quelles conditions d’accessibilité ? Toutes les classes ? Un cycle donné ? Quelles conditions de participation ? Comment optimiser le recours au bus pour garantir le maximum d’efficience ? Typologie globale des événements. Quels moyens et ressources sont-ils nécessaires ?
COMBIEN ? Le nombre d’élèves envisagé, possible, souhaité ou souhaitable au regard des enjeux et de la sécurité qui doivent primer ?
POURQUOI ? Il s’agit de bien reformuler « le but » et de le présenter avec des termes susceptibles de convaincre des interlocuteurs qui n’aspirent pas aux mêmes attentes ou n’envisagent pas les mêmes « conséquences » en fonction de leurs statuts dans le partenariat.

Télécharger le cahier d’idées Parcours du Cœur École

Les bonnes idées des Parcours du Coeur Ecoles

Le Parcours du Cœur de l'école des Fresnelles de Brillon

Le Parcours du Cœur de l'école maternelle Françoise Dolto de Boussois

Le Parcours du Cœur 2021 de l'école Saint Bertin de Saint-Omer

Ecole Voltaire Arras 2022

Le Parcours du Cœur Scolaire de Dunkerque Métropole 2022

Les documents utiles

Voir tous les documents

Ecole Gutenberg Lille 2021

Ecoles de Marquise 2021

Ecoles de Lille 2019